Aides financières

Le crédit d'impôt :

Crédit d'impôt sur le revenu, déduit du montant de l'impôt dû.

Le crédit d'impôt sur le revenu est égal à 50% des dépenses engagées pour des prestations de service à la personne.

L'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA) :

Elle est destinée aux personnes âgées, qui ont besoin d'une aide pour accomplir les actes essentiels de la vie courante, ou dont l'état nécessite une surveillance régulière.

Les aides des caisses de mutuelle et de retraite :

Ces caisses disposent pour la plupart d'un service d'Action Sociale. Ils peuvent octroyer des aides financières ponctuelles ou permanentes.

Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation: ARDH :

L’aide au retour à domicile après hospitalisation » est attribuée par les Caisses de Retraite. Le dossier de demande d’ARDH est monté par les services sociaux de la structure hospitalière. Elle est destinée à financer les services dont l’aide à domicile au retour au domicile et durant 3 mois. Dans certains cas, la demande doit se faire avant la sortie d’hospitalisation.

Les aides financières locales :

Les conseils régionaux, départementaux peuvent accorder des aides.

Renseignez-vous auprès de votre mairie ou du CCAS.

Le dispositif sortir +

C’est un dispositif qui s’adresse aux personnes âgées de plus de 75 ans percevant une retraite complémentaire d’une caisse Arrco (non cadres) ou Agirc (cadres) et être confrontées à l’isolement ou à la solitude. Cette aide permet de financer les déplacements des personnes âgées, au moyen de chèques permettant de payer des transports effectués par un prestataire agréé.

Pour plus d’informations, adressez-vous à votre caisse de retraite complémentaire principale.

 

Paje, CAF aide à la garde:

La PAJE comprend différents types d’aides, dont le « Complément de libre choix du mode de garde », une aide versée mensuellement aux parents pour les aider à financer la garde de leurs enfants.

Il est possible de bénéficier d'une aide de la CAF pour la garde de votre enfant à domicile.